METAR Aérodrome de Dreux - Vernouillet
top of page

Voyage à Brest (Aout 2021)

En route pour un voyage de 2 jours pour Brest pour rendre visite à mon frère, également pilote.


Arrivée de bonne heure pour un départ que j'espère matinal, mais qui sera finalement retardé par le brouillard


Le départ ne sera finalement qu'à compter de 10h. Et oui, l'aviation de loisir est très dépendante de la météo.



Le reste du vol ne devrait pas poser de soucis. Quelques nuages au départ et quelques brumes à l'arrivée mais dont les prévisions annoncent une dissipation rapide. Mon voyage étant de plus de 2 heures, les brumes seront donc dissipées à mon arrivée.

Bref tous les feux sont au vert pour partir après dissipation du brouillard matinal sur Dreux.

Etant seul dans l'avion, je prévois cependant plus de carburant que nécessaire si toutefois les brumes et brouillards à l'arrivée ne se dissiperaient pas aussi rapidement qu'annoncés.

Cela me permettra de me dérouter vers un autre aérodrome si nécessaire.


10h, plus de brouillard, c'est parti.

Montée à 6500 pieds (environ 2000 m) pour éviter la plupart des trafics qui volent en général plus bas. Le paysage est d'ailleurs tout aussi joli vu à cette altitude.

Prise de contact avec Paris information, et me voila en croisière jusqu'à la Bretagne.

Comme annoncé sur les bulletins météo, quelques nuages, mais rien de bien méchant.











Arrivée du coté de St Brieux, de magnifiques nuages ondulants apparaissent.

C'est très jolie, mais cela nécessite un anticipation pour passer sous la couche avant que je n'arrive dessus. Je préviens donc "Rennes information" et débute ma descente.


Arrivée sous la couche, la visibilité n'est pas exceptionnelle, mais rien de dangereux. Je poursuis donc ma navigation en contact avec "Landivisiau approche" et atterris à Brest quelques dizaines de minutes plus tard.


12 Aout : Et oui, il est temps de faire le voyage retour vers Dreux. Il ne va pas falloir partir trop tard dans l'après midi car la météo annonce l'arrivée d'une dégradation par l'ouest avec notamment des nuages bas.

Je refais le plein du Tecnam et me voila prêt pour le retour. Prise de contact avec la tour de contrôle et me voila autorisé pour le roulage vers la piste 25 Gauche.

A noter de très jolis appareils sur le parking (TBM900; Cessna 208...), je parais finalement tout petit à côté de ces appareils ;)

15h20, c'est parti, la tour m'autorise à décoller et je demande à rejoindre la côte nord pour profiter du paysage.


Et là, la lumière et les paysages étaient vraiment superbes

Pour le plaisir des yeux, voici quelques images prises en vol (désolé, les photos ne rendent pas aussi bien que ce que l'on voit en réalité). Qui a dit que les eaux Bretonnes n'étaient pas bleues.






Passage à proximité de Dinard

Puis survol du Mont St Michel


Plus loin dans les terres, la météo semble se

dégrader avec de plus en plus de cumulus qui montent de plus en plus haut et semble se souder avec de moins en moins de possibilité de descendre. Je commence à zigzaguer entre les nuages à 5500 pieds (environ 1700 mètres).









Je décide de jouer la sécurité et préviens "Paris information" que je descend à 3000 pieds (env 900 m) pour passer sous la couche de nuage.


C'est un peu moins joli vu de dessous, mais au moins il n'y aura pas de risque de ne pas pouvoir descendre.

Finalement ce n'était qu'un passage et la couche nuageuse ne se soude finalement pas. Pas grave, je poursuis à 3000 pieds n'étant plus qu'à 20 minutes de Dreux.













Arrivée à Dreux sans encombre. Nettoyage du Tecnam et retour à la maison avec de belles images plein la tête.




90 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

Etretat

1 Comment


Belle balade sous les cieux cléments de la Bretagne, Brest ce n'est pas le bout du monde (enfin, un peu ...) 😉

Like
bottom of page